A l'heure où le modèle économique traditionnel des majors de la musique est remis en cause (vente de musique online, DRM, interopérabilité, loi DAVDSI avec l’interrogation sur une licence globale, ..), de nouvelles initiatives basées sur le Web participatif proposant à des artistes de se faire connaître sans passer par ces maisons de disque apparaissent.

NRJ a mis en place fin février 2007 sa plate forme de partage de contenus vidéo et audio, qui semble à premier abord n’être rien d’autre qu’un « You Tube Like » de plus… mais qui semble seulement, car celle-ci est fortement liée avec le métier d’NRJ qu’on ne présente plus : la radio.