-Le marché de la musique en ligne, et notamment autour d’un abonnement mensuel avec un accès illimité au catalogue, n’est pas encore mature. De nouveaux acteurs peuvent donc encore facilement y entrer. Cela est notamment lié à un modèle économique rentable et intéressant pour le consommateur qui n’a pas encore été trouvé, et à des majors de la musique  frileux pour avancer dans cette direction

-Nous sommes à l’aube d’une période de fort renouvellement du matériel informatique avec l’arrivée de Windows 7, des écrans tactiles et de la diversification des forms factors des PC (PC Fixe, NetBook, NoteBook, Tablet PC, …). L’institut Gartner prévoit notamment en 2010 des ventes de PC tactiles au niveau mondial supérieurs à 6 millions d’unités

-L’offre qui est proposé aujourd’hui s’est alignée sur les prix des acteurs majeurs tel Deezer ou Spotify

-HP dispose d’une part de marché significative de 19,8% (Gartner), ce qui en fait le plus important constructeur de PC au monde. Cela lui offre un avantage concurrentiel certain si un de ses concurrents direct choisi de le même modèle de vente

-HP souhaite imposer rapidement sa solution en lançant son offre simultanément dans 10 différents pays en Europe : France, Allemagne, Royaume-Uni, Belgique, Suisse, Suède, Italie, Espagne, Pays-Bas et  Autriche.


Je reste cependant sceptique sur la déclaration de Ron Lewis le dirigeant d’Omnifone (« En tant que premier vendeur mondial de PC, HP a l'opportunité de créer un concurrent viable d'iTunes »). Tant que le modèle économique des majors de la musique n’aura pas évolué et que les acteurs comme Music Station ne pourront donc pas proposer des abonnements plus attractifs, détrôner iTunes risque de ne rester qu'un doux rêve sur le papier ...

De Innovmedias