Ceci évoqué, on ne peut ignorer la gratuité de ces jeux, pourtant complexes, qui n'est pas étranger à leurs forts succès. Comment alors sont-ils rentables ?

Pour la majorité des joueurs, la participation sera gratuite… cependant l’éditeur propose des options payantes et relativement chères. Ces options permettront d’automatiser certaines actions (ex : changer de voile automatiquement) afin que le joueur optimise ses chances de gagner tout en ne passant pas toute sa journée devant le jeu … autant dire des options indispensables pour les passionnés qui souhaitent rester dans la courses mais qui ne peuvent jouer qu’un peu tous les jours !

Les autres joueurs, même s’ils ne payent pas d’options rapportent de l’argent indirectement en animant par leur présence le jeu et en faisant du buzz. Le jeu Virtual Dakar compte ainsi déjà aujourd’hui une communauté de plus de 100 000 joueurs. A ajouter des probables revenus publicitaires plus classiques liés au site et à la connaissance des profils des joueurs pour le mailing.

 

La stratégie d’éditeurs comme Many Players est je pense destinée à un succès toujours plus important ces prochaines années: ces jeux étant au croisement de 2 marchés qui se développent fortement ces dernières années : le marché des jeux en ligne (cf World of Warcraft, Dofus en France,..) et les « casual games » s’adressant à un public très large de joueurs (jeux Wii, jeux DS, ..).

Et ceci ne sera qu’amplifié avec le développement de l’Internet mobile … je suis d’ailleurs étonné qu’une application iphone (payante) pour le virtual dakar n’ait pas été proposée !

De innovmedias