L’avantage pour 13ème rue est évident : faire un teasing à peu de frais vers une large cible afin d’amener des téléspectateurs à s’abonner à la chaîne. Objectif avoué par la chaîne : toucher jusqu'a 3 millions d’internautes, soit autant de nouveaux clients potentiels. Le risque étant évidemment que les personnes téléchargent la suite de la série sur Internet gratuitement et illégalement. Mais le pari semble réaliste, car regarder un film sur Yahoo ! n’est pas une action semblable à utiliser un logiciel peer to peer pour récupérer le reste de la série illégalement, la frontière entre le légal et l’illégal reste donc franche.

L’initiative est donc intéressante mais on pourra noter que d’autres groupes de productions comme ABC sont déjà allés beaucoup plus loin en proposant « gratuitement » sur le Web de visionner des séries entières renommées comme Desesperate Housewife dans lesquelles des coupures pub étaient insérées et ne pouvaient être évitées. __ Le modèle économique se cherche encore mais une forte tendance est apparue : la diffusion multi canal des séries entre la Télévision et le Web.__